Le sevrage

Sevrage vient du latin "separare" qui veut dire "séparer". En d'autre terme, le sevrage signifie l'arrêt progressif de l'allaitement pour donner du lait artificiel. C'est un moment éprouvant pour la maman et beaucoup ne savent pas comment s'y prendre.

 


Quel est le bon moment pour sevrer ?

L’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois. Cependant, il n’y a pas de « bon » moment pour arrêter d’allaiter. Le « sevrage » est un moment difficile ou douloureux pour beaucoup de mamans. Le meilleur moment sera celui que vous décidez et ce n’est pas à votre entourage de choisir pour vous. Il est important que vous soyez convaincue de la nécessité de sevrer. Ensuite, il est essentiel que cela de fasse progressivement. 

 


Comment dois-je faire pour commencer le sevrage ?

Tout d’abord, il est important de ne pas faire un sevrage trop brutal. L’idéal serait de remplacer une tétée par un biberon une fois par jour durant 3 à 5 jours. C’est à vous de décider quelle tétée peut est supprimée en premier en fonction de l’état de vos seins. Durant ces 3 à 5 jours, les seins se rempliront moins et votre bébé s’habituera progressivement à ce changement. Vous parviendrez ensuite à repérer à quel moment de la journée, vos seins seront moins remplis et vous supprimerez alors cette prochaine tétée durant 3 à 5 jours et ainsi de suite.

Ce qui est important c’est de supprimer en dernier la tétée du matin, car c’est à ce moment-là que la sécrétion lactée est la plus importante.

En procédant ainsi, un recours à la médication est inutile. Mais pour vous aider, vous pouvez utiliser :

  • L’homéopathie: Ricinus communis 30CH
  • La phytothérapie : Sauge, persil en capsule, menthe en tisane ou application d’argile sur les seins

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×