Bien se nourrir pour bien nourrir

Une alimentation équilibrée durant l’allaitement permettra d’apporter à votre bébé tout ce dont il a besoin pour bien grandir et vous permettra de couvrir vos besoins liés à la production lactée. 

 

Quels sont les aliments qui stimulent l’allaitement ?

Les aliments qui provoquent ou stimulent la sécrétion lactée s’appellent des aliments galactogènes. Il en existe plusieurs :

  • Le fenouil (sous toutes ses formes : thé, graines, légume …)
  • Le malt (on en retrouve dans la bière sans alcool)
  • Le cumin
  • L’anis
  • Les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes)
  • La levure (que vous pourrez consommer sous forme de paillettes de levure à parsemer dans vos salades par exemple)
  • La carotte crues ou le jus de carotte
  • Les flocons d’avoine
  • L’orge
  • Le lait de riz et d’amande
  • La fleur d’oranger (qui pourra, par exemple, parfumer vos salades de fruit)

 

 

Ceux qui diminuent la production de lait ?

Le persil, l'oseille, la sauge et l’artichaut sont des aliments qui diminuent la sécrétion lactée. Mais si vous consommez une fois un de ces aliments, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez plus allaiter !

 

 

Ceux qui dérangent la digestion de mon bébé ?

Ce sont, le plus souvent, les aliments qui sont forts pour nous, les choux principalement. Mais cela dépend vraiment des bébés. 
Si votre bébé a souvent une digestion inconfortable, cela peut être dû à d’autres aliments tels que les agrumes, les laitages, œufs.

 

 

Comment soulager les troubles digestifs de mon bébé allaité ?

Vous pouvez essayer de ne donner qu’un sein par tétée. Effectivement, cela permettra à votre bébé de consommer du lait contenant plus de graisses, celles-ci apparaissent en fin de tétée et préviennent les coliques.

 

 

Puis-je consommer de l’alcool pendant la période d’allaitement ?

L’alcool est transmis à l’enfant par le lait maternel. Or le foie, organe où l’alcool est éliminé, n’est pas encore mature chez le nouveau-né. L’alcool est donc à éviter.

En pratique, si vous souhaitez exceptionnellement consommer 1 verre, il est recommandé d’attendre 2 heures avant d’allaiter pour que l’alcool soit éliminé. Ce qui revient à dire qu’il est préférable de le boire juste après une tétée.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site